Eliane Monnier | Portrait
Portrait

Née en Suisse en 1969, je passe mon enfance à Premier, petit village du pied du Jura.
Grâce à une voisine globe-trotter qui me prend sous son aile, je prends goût très jeune aux voyages. C’est d’ailleurs en Afrique que germe et grandit une réelle passion pour la peinture. Passion que je partage tout d’abord avec ma profession d’infirmière avant de me consacrer entièrement à la peinture.

En 2014 je crée l’Atelier du Baobab où dès lors, en parallèle à ma pratique, je propose des cours de peinture et stages de carnet de voyage.

Le voyage – tant par le chemin extérieur comme intérieur auquel il invite que par les rencontres qu’il suscite – est au cœur de mon travail pictural. Une quête qui questionne l’humain et son rapport au monde; une exploration qui évoque la fragilité de la vie et s’interroge sur la beauté.

Les médiums liquides – aquarelle, brou de noix, encres ou pigments dilués – sont privilégiés dans mon travail. J’aime le côté inattendu et le lâcher prise que ces techniques induisent à plus forte raison lorsqu’elles sont additionnées de matériaux bruts comme le sable ou la terre. Un dialogue s’installe entre la matière et l’intention, forçant l’exploration de voies inconnues, c’est comme ouvrir une fenêtre sur le monde!